«Les Albertains doivent continuer sur leur lancée et suivre le rythme d'autres pays qui augmentent leurs économies d'énergie, créent de nouveaux emplois et rendent leurs économies plus compétitives.»

Directeur Général d'Efficacité Énergétique Canada Corey Diamond dans le Calgary Herald

Le Premier ministre Jason Kenney pourrait ne pas abandonner tous les programmes d’efficacité énergétique actuellement financés par la taxe sur le carbone de l’Alberta, bien que le gouvernement UCP reste indifférent à «subventionner l’installation de pommeaux de douche et d’ampoules».

Extrait: 

L’Alberta a été la dernière province canadienne à élaborer un programme d’efficacité énergétique. Selon Efficacité Canada, un groupe de réflexion basé à l’Université Carleton qui vise à faire du pays un chef de file mondial en efficacité énergétique – l’Alberta sera la seule juridiction en Amérique du Nord à ne pas avoir un tel programme si Energy Efficiency Alberta est totalement détruit.

Corey Diamond, directeur général d’Efficacité Énergétique Canada, dit que M. Kenney a toutes les raisons de continuer à soutenir les programmes d’efficacité énergétique. Il dit que la modélisation économique montre qu’une accélération vers une efficacité énergétique plus agressive en Alberta créerait 8 600 emplois annuels et augmenterait le PIB provincial de 5,1 milliards de dollars par an en moyenne d’ici 2030.

«Les Albertains doivent continuer sur leur lancée et suivre le rythme d’autres pays qui augmentent leurs économies d’énergie, créent de nouveaux emplois et rendent leurs économies plus compétitives», dit Diamond.

Corey Diamond dans le Calgary Herald, le 24 mai 2019. Cliquez sur le bouton pour lire l’article complet.

TAKE THE PLEDGE

You have Successfully Subscribed!

TAKE THE PLEDGE

You have Successfully Subscribed!

TWEET!

You have Successfully Subscribed!