Efficacité énergétique au Canada: Bilan de l'Année 2018.

Natalie Irwin

Natalie Irwin

Directrice de l’engagement des parties prenantes

Bien que nous reconnaissions qu’il existe de nombreux acteurs et événements importants dans le secteur de l’efficacité énergétique au Canada, nous aimerions saisir cette occasion pour mettre en lumière quelques-uns des événements marquants qui se sont produits au cours des douze derniers mois. L’année 2018 a été une année d’extrêmes pour l’efficacité énergétique, allant de l’annulation des populaires programmes d’incitation GreenON en Ontario, à la stratégie récemment annoncée, CleanBC, qui vise à réduire les émissions de 40 % d’ici 2030 et comprend une ambitieuse ambition : de rendre la Colombie-Britannique le lieu le plus propre du monde.

Efficacité énergétique reconnue comme ressource énergétique prioritaire

Lancée en juin, la principale directive du Plan directeur québécois de la transition énergétique, de l’innovation et de l’efficacité énergétique reconnaît « l’efficacité énergétique comme source d’énergie prioritaire ». C’est une reconnaissance importante du rôle de l’efficacité énergétique qui pourrait entraîner des changements importants dans la planification et l’exploitation des systèmes énergétiques. Le plan vise également à réduire considérablement la dépendance de la province à l’égard des produits pétroliers.

Jalon d’économie de térawatt

En 2018, Efficacité Nouvelle-Écosse, le premier service public d’efficacité énergétique au Canada, a franchi une étape importante en permettant à l’entreprise d’économiser un térawatt d’économie d’énergie depuis sa création en 2011. Nous nous attendons à ce que ce nombre double rapidement grâce au nouveau financement de 53,5 millions de dollars du Gouvernement du Canada et la province de la Nouvelle-Écosse, que cette initiative d’Efficacité Nouvelle-Écosse devrait recevoir au cours des quatre prochaines années. Ce financement a ouvert des programmes populaires de logements existants aux maisons chauffées sans électricité. Un programme de rabais sur l’énergie solaire destiné aux propriétaires résidentiels a également été lancé en août. Grâce à un rabais substantiel (maximum de 10 000 $) et aux programmes de financement solaire existants offerts par d’autres organisations de la province, la Nouvelle-Écosse constate déjà une augmentation importante du nombre de systèmes photovoltaïques installés dans les maisons.

Création d’emploi

Cette année a également été la première année complète d’existence d’Energy Efficiency Alberta. En installant près de 13 millions de produits écoénergétiques, 2 300 emplois sont créés et l’économie albertaine croît de 475 millions de dollars, ce qui montre que les Albertains adorent ces programmes d’efficacité énergétique. Ces résultats ont créé l’élan nécessaire pour aider l’Alberta à réaliser son véritable potentiel d’efficacité énergétique.

Connexions en ligne

Nous prévoyons de bonnes choses en Colombie-Britannique (C.-B.), en partie grâce au site Web convivial EfficiencyBC, qui facilite la connexion des utilisateurs aux programmes d’incitatifs. Cela faisait partie du plan climat consacrant 400 millions de dollars à la mise à niveau de logements sociaux et à la mise au point de nouveaux bâtiments à consommation énergétique nette zéro grâce au code énergétique BC Energy Step.

Accent sur le financement

L’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) fut inspirée par une initiative lancée l’an dernier par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, avec la création d’un programme de prêt pour l’efficacité énergétique (EELP). Le programme EELP de l’Î.-P.-É. fournit un financement à faible taux d’intérêt aux habitants de l’île qui souhaitent réduire leurs coûts énergétiques en effectuant des rénovations ou en ajoutant des équipements plus écoénergétiques, tels que des pompes à chaleur. Finances Î.-P.-É. a réservé 7,5 millions de dollars pour soutenir les fonctions retenues du programme, qui seront dirigées par EfficiencyPEI. Le taux d’intérêt sera de 5 % et le montant maximum du prêt est de 10 000 dollars.

L’Ontario a lancé le Ontario Carbon Trust, doté de 400 millions de dollars, qui vise à mobiliser les capitaux du secteur privé pour les investir dans des projets d’efficacité énergétique et d’énergie propre.

Enchère de réponse à la demande

Les résultats de la quatrième enchère de réponse à la demande du gestionnaire du système électrique indépendant (IESO) ont montré une croissance continue de la participation des consommateurs et une réduction significative des coûts. À mesure que le système d’électricité s’achemine vers des enchères d’électricité compétitives dans le cadre du projet de renouvellement du marché de IESO, la participation des consommateurs augmentera la concurrence et entraînera une baisse générale des prix pour les consommateurs ontariens.

Ré-énergie

Énergie NB avait beaucoup à célébrer cette année avec la relance réussie de sa conférence et de ses récompenses sur l’efficacité énergétique. Ils ont également reçu le prix Canadien ENERGY STAR® de l’année, décerné à la provision d’électricité, pour leurs efforts visant à promouvoir une utilisation efficace de l’énergie dans les foyers et les entreprises de leurs clients.

Leadership fédéral

Le rapport Generation Energy, présenté comme le dialogue et le plan national le plus complet pour la transition énergétique du Canada, a été publié cette année. Bien que nous ayons encore beaucoup à faire avant de concrétiser la vision du rapport, le gouvernement fédéral a mis à jour un certain nombre d’engagements et de réglementations en 2018, notamment le lancement du programme de certification ENERGY STAR et du programme de gestion de l’énergie ISO 50001 pour les entreprises canadiennes et les bâtiments institutionnels. Une modification a été apportée afin d’harmoniser le Règlement canadien sur l’efficacité énergétique de certains produits clés, tels que les ventilateurs d’appareils de chauffage et le froid commercial, avec ceux de notre principal partenaire commercial, les États-Unis.

N’oublions pas le rapport « Préparer le terrain à l’horizon 2030 et au-delà : Feuille de route pour la transformation du marché des équipements à haut rendement énergétique dans le secteur du bâtiment » produit par l’Office de l’efficacité énergétique, en consultation avec les provinces et les intervenants de l’industrie.

Lancement d’une organisation nationale

Nous serions négligents si nous n’incluions pas le lancement de notre propre organisation dans la liste des principaux événements en matière d’efficacité énergétique en 2018. Nous avons célébré notre lancement officiel en compagnie du ministre des Finances, l’honorable Bill Morneau, et de plus de 300 alliés, le premier novembre à l’Université Carleton à Ottawa, en Ontario. Notre existence, grâce à vous, nos bailleurs de fonds, et Université Carleton, renforce l’importance de l’efficacité énergétique au Canada.

 

Au cours de la prochaine année, nous surveillons chaque province et territoire alors que nous travaillons à la création d’une base de données et d’un tableau de bord sur les politiques nationales d’efficacité. Ce rapport, qui paraîtra à l’automne 2019, servira de point de repère pour l’efficacité énergétique dans l’ensemble du pays.

À l’aube de 2018, nous souhaitons une bonne année à tous. Que vos vacances soient lumineuses — avec des D.E.L., bien sûr.

 

L’efficacité est un sujet complexe et nous savons qu’il se passe beaucoup de choses que nous n’avons pas soulignées ici. Qu’avons-nous manqué ? Partagez vos moments forts 2018 avec Efficacité Canada sur LinkedIn ou Twitter.

 

TAKE THE PLEDGE

You have Successfully Subscribed!

TAKE THE PLEDGE

You have Successfully Subscribed!

TWEET!

You have Successfully Subscribed!

JOIN THE MOVEMENT

Sign-up to get the latest in energy efficiency news! 

You have Successfully Subscribed!